Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VITI Timoteo


Ecole romaine et ombrienne

Apollon jouant de la viola da Braccio, entouré des neuf muses

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 4307, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII842
MA820

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
VITI Timoteo

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de SANTI Raffaello

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, sur papier blanc jauni. Collé en plein sur un montage de la collection royale au XVIIIe siècle.
H. 00,135m ; L. 00,190m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, I, n° 439 (Ecoles) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe des dessins remontés (L. 2961).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 439 Apolon qui jouué de violon ou il y a grand nombre de figure entiere qui l'escoutte a la plume sur de papier blanc de 10 pouce de long sur 8 pouce de haut dudit [Escole]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.109, chap. : Ecole florentine, carton 6. (...) Num¿ro : 820. Nom du ma¿tre : Idem [[ Tempesta, Antonio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 21. D¿signation des sujets : Deux dessins sur le même carton, l'un représente Apollon et les Muses ; il est fait à la plume ; l'autre un empereur sous un dais, accompagné de ses gardes. Dimensions : H. 14 x L. 19cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
D'après le témoignage de Vasari (Le Vite, 1550, IV, p. 266), Viti se forme à Bologne a l'art de l'orfèvrerie puis à celui de la peinture auprès de Francesco Francia. Son langage sera ensuite fortement inspiré par Raphael, avec lequel il collabore à la réalisation de la fresque des Sibylles de Santa Maria della Pace, à Rome, en 1514. Ce dessin, qui représente Le Parnasse, s'inspire fortement de la célèbre fresque du maitre dans la Chambre de la Signature, au Vatican (1508-1511). Il semble dériver d'une étude perdue pour cette composition (D. Cordellier et B. Py, 'Musée du Louvre, Musée d'Orsay, Département des Arts graphiques, Inventaire général des Dessins Italiens, V : Raphaël, son atelier, ses copistes', II vol., Paris, 1992, I, n° 146), dont la gravure de Marcantonio Raimondi garde le souvenir (Bartsch, XIV, p. 200 n° 247)' (Roberta Serra, dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 18).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Parnasse, Mont, Rome, Vatican, Stanza della Segnatura, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon
Sujets : MYTHOLOGIES - Le Parnasse, de Raffaello Santi - Parnasse - Apollon jouant de la viola da braccio
Techniques : encre brune - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 226