Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/01/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RAMENGHI Bartolomeo le Vieux


Ecole bolonaise

La Multiplication des pains et des poissons

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 4283, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1573
MA1514

Numéros de catalogue :
Inventaire italien, t. V X1050

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RAMENGHI Bartolomeo le Vieux

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
école de SANTI Raffaello
SANTI Raffaello

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à RAMENGHI Bartolomeo le Vieux
Dominique Cordellier & Bernadette Py, 1992

TECHNIQUES :
Pinceau et lavis brun, plume et encre brune, avec rehauts de blanc, sur quatre feuillets de papier lavé de beige assemblés. La figure dans l'arbre, dans la moitié supérieure gauche de la feuille à droite, est découpée et rapportée. Bord supérieur gauche découpé et complété. Collé en plein.
H. 00,502m ; L. 00,771m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.203, chap. : Ecole romaine, carton 12. (...) Num¿ro : 1514. Nom du ma¿tre : Idem [[ Rafaelle Sanzio /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 124. D¿signation des sujets : La multiplication des pains. Dessin lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 51 x L. 78cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]] [Rentré] [[au crayon]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Classé à Raffaello par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis rangé parmi les feuilles de son école par F. Reiset (Inv. ms) et reclassé à Bartolomeo Ramenghi en 1997 (voir note ms sur le fac-similé de l'Inv. ms F. Reiset, Paris, Louvre, Cabinet des Dessins) en suivant une proposition faite par D. Cordellier et B. Py en 1992 ('Inventaire général des Dessins Italiens, V : Raphaël, son atelier, ses copistes', II vol., Paris, 1992, II, p. 642 n° 1050 : Bagnacavallo ?). Ces deux auteurs y ont reconnu le 'modello' de la peinture murale réalisée par Bagnacavallo et/ou Biagio Pupini dans le réfectoire de l'ancien couvent de San Salvatore à Bologne, disparue depuis la fin du XIXe siècle. Ils ont signalé qu'il a été gravé dans le même sens, à la même échelle mais avec des variantes et l'invenit de Raffaello par Giovanni Battista de' Cavalieri (repr. in 'Raphael invenit - stampe di Raffaello nelle collezioni dell'istituto Nazionale per la grafica', Rome, 1985, p. 183 n° A XIV). Ils y ont reconnu la même main que les dessin INV 3460 et INV 4260 du Louvre. Ils sont enfin remarqué que le vocabulaire formel utilisé est proche de celui d'autres artistes en contact avec Raffaello: les figurees de Christ, de l'enfant et de l'homme remettant les pains et les poissons sont presque identiques à celles dessinées par Perin del Vaga pour un tondo de même sujet destiné à l'ornement d'un candélabre (dessins : Londres, coll. part.; New York, Pierpont Morgan Library, I, 21). Dominique Cordellier (communication écrite, décembre 2014) signale une étude originale de la partie supérieure gauche de la composition du dessin. Inv. 4283 dans les collections du Musée des Beaux-Arts de Besançon (D. 2652).

INDEX :
Collections : Mariette, Pierre-Jean - Zanetti, A. M. - Saint-Morys
Lieux : Londres, collection particulière, oeuvre en rapport, New York, Pierpont Morgan Library, oeuvre en rapport, Besançon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Bologne, Convento di San Salvatore, oeuvre en rapport
Personnes : Jésus-Christ - Perino del Vaga+ - Pupini, Biagio+ - Raffaello+ - Cavalieri, Giovan Battista de'+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Multiplication des pains et des poissons
Techniques : encre brune - lavis brun - pinceau - rehauts de blanc - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 222