Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/09/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

DORIGNY Michel


Ecole française

Projet de plafond avec trois compartiments

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3799, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII2545
MA2438

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à DORIGNY Michel
Barbara Brejon de Lavergnée

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ROMANELLI Giovanni Francesco

TECHNIQUES :
Graphite, lavis gris, aquarelle. En bas, annotation à l'encre brune : 'Romanelle'. Traits d'encadrement à l'encre noire. Montage à filet doré et filet à l'encre noire.
H. 00,244m ; L. 00,514m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793 ; remise au Museum en 1796-1797.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.325, chap. : Ecole romaine, carton 18. (...) Num¿ro : 2438. Nom du ma¿tre : Idem [[ Romanelli, Gio. Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 16. D¿signation des sujets : Autre dessin de plafond ; il est fait à l'aquarelle. Dimensions : H. 24,5 x L. 52cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
'La présence de béliers (élèments d'autel antique à gauche) et de fleurs de lys (bordure des compartiments) laisse penser qu'il s'agit d'un projet pour un membre de la famille Farnèse.', ('La collection Saint-Morys au cabinet des dessins du Louvre', Paris , Louvre, 1987, n°97). Longtemps conservé sous le nom de Romanelli, ce dessin est à placer dans l'entourage de Simon Vouet. Le canon des figures féminines et la disposition de leurs draperies, la complexité des attitudes des figures masculines, en torsion, l'utilisation d'un bleu intense orientent vers Michel Dorigny, malgré la finesse du trait. La disposition des figures et motifs décoratifs offre des points de comparaison avec l'agencement de la voussure exécutée par Michel Dorigny vers 1647-1650 pour la demeure de Pierre Le Camus à Colombes (conservée à la mairie de Port-Marly. Une copie ancienne représentant une partie du plafond se trouve au Centre canadien d'architecture à Montréal). A l'hôtel de Lauzun, où Dorigny est responsable du décor de plusieurs pièces, vers 1656-1657, la variété des motifs décoratifs, le goût des médaillons, le sens du trompe-l'oeil et l'importance des figures en mouvement sont comparables au parti choisi dans notre dessin. La présence de coquilles et de fleurs de lys indique certainement un rapport avec un membre de la famille royale. Michel Dorigny fut l'un des peintres de prédilection du cardinal Mazarin.Il a exécuté plusieurs compositions pour l'appartement de la reine mère. Ce projet pourrait peut-être se rapporter à Vincennes. (B. Brejon de Lavergnée in cat. d'exp. 'Peupler les cieux. Les plafonds parisiens au XVIIe siècle', Paris, musée du Louvre, 2014, n° 9)

INDEX :
Collections : Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Vincennes, pavillon de la reine, oeuvre en rapport, Paris, Hôtel Lauzun, oeuvre en rapport, Colombes+, Montreal, Centre canadien d'architecture, oeuvre en rapport, Port-Marly, Mairie, oeuvre en rapport
Personnes : Mazarin, Jules, cardinal+ - Médicis, Marie de, reine de France+ - Aldobrandini, famille+
Sujets : MYTHOLOGIES
Techniques : encre noire - lavis gris - aquarelle - graphite - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 150