Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/05/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Etude d'une partie de la façade d'un arc de triomphe

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3575, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1976
MA1903

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, stylet, sur deux morceaux de papier accolés. Annotation à la plume et à l'encre brune, en bas à gauche : 'GiViO Romano'. Doublé.
H. 00,243m ; L. 00,214m

HISTORIQUE :
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint Morys - Saisie des biens des Émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Conservatoire (L. 2207) ; marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.256, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Num¿ro : 1903. Nom du ma¿tre : Idem [[ Pippi, Giulio (dit Jules Romain) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 68. D¿signation des sujets : Portion de façade avec figures posées soit dans des niches, soit sur des piédestaux. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 24,5 x L. 21,5cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 20francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été tracé sur deux feuilles accolées ensemble. Selon F. Hartt ('Giulio Romano', 2 vol., New Haven, Yale University Press, 1958, p. 267-269) il semblerait plus judicieux d'intervertir les deux morceaux de papier pour retrouver le dessin dans sa composition d'origine. Le spécialiste suggère ainsi d'y voir un projet de Giulio Romano pour l'entrée triomphale de Marguerite Paléologue, à Mantoue, le jour de son mariage avec Frédéric II de Gonzague en 1531. En revanche, G. Bora ('La cultura Figurativa a Milano', dans Omaggio a Tiziano ... , 1977, p. 46-47, 54 note 22), en suivant une idée de J. Jacquot ('Panorama des Fêtes et Cérémonies du Règne, dans Les Fêtes de la Renaissance, II, Paris, 1960, p. 442) l'aurait identifié comme étant une étude pour l'entrée triomphale à Milan de l'empereur Charles Quint, en 1541, en le comparant avec les xylographies illustrant le volume de G.A. Albicante, 'Trattato dell'intrar in Milano di Carlo V' (1541). L'une d'entre elles permettrait de rapprocher le dessin de l'arc qui avait été installé à la Porta Romana. Bibliographie : - F. Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol., New Haven, Yale University Press, 1958, p. 267-269, 306 n° 310, repr. vol. II fig. 527 ; - G. Bora, 'La cultura Figurativa a Milano', dans Omaggio a Tiziano : la cultura artistica Milanese nell'età di Carlo V, cat. Exp. Milan, Palazzo Reale, 27 avril - 30 juillet, 1977, p. 45-54 ; - D. Chambers & J. Martineau, 'Splendours of the Gonzaga', cat. exp. Londres, Victoria & Albert Museum, 1981-1982, p. 56 repr. p. 62 fig. 51 ; - B. Adorni, dans cat. exp. Giulio Romano, Mantoue, Museo Civico Palazzo del Te, 1989, p. 501 ; - C. Tessari, dans cat. exp. Carlos V : Las Armas y las Letras, Grenade, Hospital Real, 2000, p. 434-436 n° 115-116. - S. Leydi, dans 'Arcimboldo, artista Milanese tra Leonardo e Caravaggio', par Sylvia Ferino-Pagden, cat. d'exp. Milan, Palazzo Reale, 2011, p. 269-270, 375 n° 300, repr. p. 260.

INDEX :
Collections : Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Milan+
Personnes : Charles Quint+ - Paléologue, Marguerite + - Gonzaga, Federico II+
Sujets : Arc de triomphe
Techniques : encre brune - lavis brun - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 112