Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/04/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

David tenant la tête de Goliath

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3573.C, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1975
MA1902

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun. Mise au carreau à la pierre noire.
H. 00,275m ; L. 00,157m

HISTORIQUE :
G. Vasari ; montage du Libro de' Disegni - Niccolo' Gaddi - E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 206 (Giulio Romano) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.256, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Num¿ro : 1902. Nom du ma¿tre : Pippi, Giulio (dit Jules Romain). Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 67. D¿signation des sujets : Sur le même carton quatre dessins à la plume et lavés : le plus petit représente un chien Barbon ; le second une femme attachée à un trophée d'armes ; le troisième une Victoire écrivant sur un bouclier ; le quatrième David tenant la tête de Goliath. Dimensions : H. 9 x L. 13 cm ; H. 13,5 x L. 18 cm ; H. 25 x L. 27,5 cm ; H. 27,5 x L. 15,5 cm. Origine : Collections ancienne et de Vasari.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Ce dessin, présenté sur une page qui pourrait provenir du 'Libro de' Disegni' de Giorgio Vasari, comme l'indiquent le cartouche contenant le nom de l'artiste et le raffinement typique du cadre, semble aussi avoir appartenu au collectionneur Niccolò Gaddi (1527-1597) comme l'attestent la présence des aigles tenant la banderole avec sa devise : 'Tan che gie viva'. Gaddi pourrait soit avoir fait ajouter le motif des aigles au montage vasarien, soit avoir fait faire des encadrements imitant ceux de Vasari pour des dessins du Libro qu'il avait acquis sans montage (C. Monbeig Goguel, dans 'Les collections de Louis XIV', cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1977-1978 par R. Bacou nº 45 ; C. Acidini, 'Niccolò Gaddi collezionista e dilettante del Cinquecento', Paragone. Arte, 31, 1980, 359/361, p. 146, 169 note 21). R. Serra (dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, n° 25) a proposé de rapprocher cette étude pour 'David tenant la tête de Goliath' et la 'Victoire ailée qui écrit sur un bouclier' (INV. 3573B) de deux stucs en forme de camée de la Sala delle Aquile, au Palazzo Te, à Mantoue. Les deux dessins auraient ainsi été montés côte à côte sur la page vasarienne afin de recréer la correspondance des stucs dans la pièce. Bibliographie : - A. E. Popham, P. Pouncey, 'Italian drawings in the Department of prints and drawings in the Bristish Museum, The fourteenth and fifteenth centuries', I, Londres, 1950, p. 209 sous n° 279 ; - F. Hartt, Giulio Romano, 2 vol., New Haven, Yale University Press, 1958, I, p. 307 n° 341-344 ; - C. Monbeig Goguel, dans cat. exp. Giorgio Vasari : dessinateur et collectionneur, Paris, Musée du Louvre, 1965, p. 48 n° 74 ; - L. Ragghianti Collobi, Il libro de' disegni del Vasari, Florence, 1974, Testi, p. 129-130, Tavole, p. 225 pl. 402 ; - C. Monbeig Goguel, dans cat. exp. Collections de Louis XIV : dessins, albums, manuscrits, Paris, Orangerie des Tuileries, 1977-1978, p. 83 n° 45 ; - C. Acidini Luchinat, « Ricerche d'Archivio: Niccolò Gaddi collezionista e dilettante del Cinquecento », Paragone, XXXI (1980), 359-361 (janvier-mars), p. 141-175 ; - R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, p. 63-64 n° 70 ; - J. Cox-Rearick dans 'Giulio Romano : Master Designer. An exhibition of Drawings in Celebration of the Five Hundredth Anniversary of his Birth', cat. exp. New York, The Bertha and Karl Leubsdorf Art Gallery, Hunter College of the City University of New York (CUNY), 1999, avec une introduction de J. Cox-Rearick, Seattle, WA : University of Washington Press, 1999, p. 26-27 ; - Bert W. Meijer, 'A proposito del Libro dei Disegni vasariano, del Sustris padre e figlio e del Vasari stesso', dans 'Giorgio Vasari pittore e il disegno', actes du colloque (Arezzo, Fraternita dei Laici, Chiesa Oratorio dei Santi Lorentino e Pergentino, 28-29 janvier 2011), par A. Baroni [Annali Aretini, XX], p. 103 sous note 5 ; - R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, n° 25.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Vasari, Giorgio - Cabinet du Roi - Gaddi, Niccolo
Lieux : Mantoue, Palazzo Te, Sala delle Aquile, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Vasari, Giorgio+ - Gonzaga, Federico II+ - Gaddi, Niccolo'+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - David vainqueur de Goliath
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - mis au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 112