Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/10/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Gestes de Scipion : Prise de Carthagène

1532/1535

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3535, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1995
MA1921

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio
Retouché par RUBENS Peter Paulus

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, avec rehauts de blanc, sur papier lavé beige. Retouches rougeâtres et ocre. Annotation en bas à gauche, vers le centre, à la plume et à l'encre brune : 'J Romanis'. Doublé.
H. 00,419m ; L. 00,552m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.258, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Num¿ro : 1921. Nom du ma¿tre : Idem [[ Pippi, Giulio (dit Jules Romain) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 83 B. D¿signation des sujets : Le même sujet présumé la prise de Carthagène en Espagne. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 42,5 x L. 57cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Comme les feuilles du Louvre INV 3524, 3536 à 3542 et INV 3544, ce dessin est le petit patron d'une pièce de la tenture décrivant l'Histoire de Scipion', commandée le 11 juillet 1532 par François Ier à Marc Crétif, marchand italo-flamand demeurant à Bruxelles, après en avoir vu trois pièces tissées. Selon les « Acquis au comptant des dépenses secrètes » de François Ier, la même année, Primatice (« Francisque Boulongne ») fut payé pour avoir apporté dans les Flandres un petit patron de 'Scipion l'Africain' destiné à une tapisserie que le roi souhaitait faire exécuter à Bruxelles. S'agissant de la première mention de Primatice en France, il est vraisemblable qu'au moment de son départ d'Italie Giulio Romano, traditionnellement identifié comme l'auteur des patrons en relation avec cette tenture, lui a confié des 'modelli' pour qu'il puisse les soumettre au roi. La tenture, terminée en avril 1535, comprenait vingt-deux pièces représentant treize « Gestes » et neuf « Triomphes » de Scipion, vainqueur de la Deuxième Guerre punique en 202 av. J.-C. Les épisodes illustrés sont tirés de sources anciennes, principalement de l'Histoire romaine' de Tite-Live, des 'Histoires' de Polybe et de l'Histoire romaine' d'Appien, très diffusées à l'époque en Italie. Tissée d'or et de soie, la tenture de 'L'Histoire de Scipion' fut détruite en 1797 sur décision du directeur général du Garde-Meuble, Villette, pour en récupérer les matériaux précieux. Le Louvre conserve presque la totalité des éléments témoignant de cette oeuvre grandiose : cette feuille en rapport avec la suite des « Gestes » (Inv. 3535) - dont le sujet est emprunté à Tite Live ('Histoire romaine', XXVI, 42, 8 ; 44, 6-9 ; 45-46) - neuf patrons pour les « Triomphes » (Inv. 3524, 3536 à 3542 et 3544) ainsi qu'un carton (Inv. 3534). Ces pièces, de qualité inégale, sont attribuées seulement en partie à Giulio, les autres étant considérées comme provenant de son atelier. Selon M. Jaffé (« Rubens as a collector of drawings. Part I », dans Master Drawings, II, 1964, 4, p. 396 note 28 ; « Rubens as a collector of drawings. Part II », dans Master Drawings, III, 1965, 1, p. 35 note 41, repr. pl. 24), la feuille a été retouchée par P. P. Rubens. Elle a été gravée en sens inverse par Georg Pencz (1539 ? ; S. Massari, cat. exp. Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, Rome, Palazzo della Farnesina, 1993, p. 46 sous n° 40, p. 50-52 n° 43). Une copie du dessin est conservée au Louvre (INV 3720). BIBLIOGRAPHIE : M. Jaffé, « Rubens as a collector of drawings. Part I », dans Master Drawings, II, 1964, 4, p. 396 note 28 ; Idem, « Rubens as a collector of drawings. Part II », dans Master Drawings, III, 1965, 1, p. 35 note 41, repr. pl. 24 ; cat. exp. Jules Romain, l'histoire de Scipion : tapisseries et dessins, par B. Jestaz, avec la collaboration, pour les dessins, de R. Bacou, Paris, Grand Palais, 1978, p. 33 n° II 1 ; A.-M. Logan, « Reviews : Rubens Exhibitions, 1977-1978 », dans Master Drawings, XVI (1978), 4 (mars), p. 438 n° 1 ; S. Ferino Pagden, dans cat. exp. Giulio Romano, textes de E. H. Gombrich, M. Tafuri, S. Ferino Pagden et al., Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, Palazzo Ducale, 1989, repr. p. 87 ; S. Massari, cat. exp. Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, Rome, Palazzo della Farnesina, 1993, p. 46 sous n° 40, p. 51 sous n° 43 ; M. Faietti, D. Scaglietti Kelescian, 'Amico Aspertini', Modène, 1995, p. 318-319 sous n° 1-2P ; P. Parshall, « Catalogue and Book reviews: German Renaissance Prints », Print Quarterly, XIII (1996), 2 (juin), p. 200 ; P. Leone De Castris, 'Polidoro da Caravaggio: l'opera completa', Naples, 2001, p. 201, p. 537, repr. p. 198 fig. 232; Th. P. Campbell, cat. exp. Tapestry in the Renaissance - Art and Magnificence, New York, The Metropolitan Museum of Art, 2002, p. 344, 362 note 24, repr. p. 343 fig. 150 ; E. R. Knauer, « The Battle of Zama after Giulio Romano : a tapestry in the American Academy in Rome, Part I », dans Memoirs of the American Academy in Rome, L, (2005) 2006, p. 227 sous note 24 ; L. Angelucci, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par L. Angelucci et R. Serra, sous n° 32.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Carthagène, France+, Italie+, Bruxelles+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Primaticcio, Francesco+ - François Ier, roi de France+ - Crétif, Marc+ - Villette+ - Scipion l'Africain+ - Pencz, Georg+
Sujets : Gestes de Scipion - Histoire romaine d'Appien - Histoire de Scipion - Histoire romaine de Tite-Live - Histoire romaine de Polybe
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - huile rouge - retouches à l'huile - plume - papier lavé de beige - huile ocre

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 104