Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Silène endormi

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3506, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1961
MA1889

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PIPPI Giulio
P. -J. Mariette

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire. Piqué pour le report. Traits au stylet.
H. 00,196m ; L. 00,295m

HISTORIQUE :
Jacques Stella (1596-1657) - Pierre Crozat (1665-1740) - P.-J. Mariette (1694-1774) (L. 2097), montage avec cartouche : JULII ROMANI. / Ex Collect. Jacobi . Stella . / deinde . P. Crozat nunc P. J. Mariette. - Ch.P. de Saint-Morys (1743-1795)- Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797; marque du Louvre (L.1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.254, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Num¿ro : 1889. Nom du ma¿tre : Idem [[ Pippi, Giulio (dit Jules Romain) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 58. D¿signation des sujets : Un faune éloigne de Silène les insectes qui peuvent troubler son sommeil. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 20,5 x L. 30cm. Origine : Collections ancienne, de Jacques Stella, de Crozat et de Mariette.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été mis en relation par F. Hartt ('Giulio Romano', 2 vol., New Haven, Yale University Press, 1958, I, p. 298 n° 187-188) avec l'une des huit compositions circulaires qui rythment les parois de la loggia de l'appartement du Giardino Segreto au Palazzo Te, à Mantoue (repr. dans A. Belluzzi, 'Palazzo, Te a Mantova / The Palazzo Te in Mantua', photographies de G. Sgrilli, Modène, 1998, 2 vol. (Mirabilia Italiae, 8), II, p. 655 fig. 1175). Il s'agit d'un véritable carton dont l'aspect grisâtre, dû aux traces de poudre de charbon, témoigne de son utilisation pour le transfert du dessin au poncif sur le mur. Le Louvre conserve une autre étude pour cette même composition (inventaire RF 510), moins aboutie, avec plusieurs repentirs typiques de la manière dont Giulio Romano cherche la mise en place de ses scènes (voir R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, n° 31). On connaît aussi d'autres études (INV 3510 et 3513-3515) qui doivent être mises en relation avec les compositions en frise de ce même décor (R. Serra, Ibidem) ; leur aspect très retouché permet difficilement d'en certifier l'autographie. Ce carton a été gravé par Giorgio Ghisi après 1543 à la même échelle et dans le même sens en y rajoutant un fond d'arbres et de vignes (A. Bartsch, 'Le peintre graveur', vol. XV, Vienne, 1813, p. 405 nº 55 ; S. Massari, 'Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega', cat. exp. (Rome, Palazzo della Farnesina, 1993), Rome, Palombi, 1993, p. 169-171 sous n° 161). Voir aussi INV 3507. Bibliographie : - F. Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol., New Haven, Yale University Press, 1958, I, p. 298 n° 187-188 ; - E. Verheyen, The Palazzo del Te in Mantua, Images of Love and Politics, Baltimore et Londres, 1977, p. 131 ; - R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, p. 51 n° 53 ; - B. Talvacchia, dans cat. exp. Giulio Romano (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1 septembre -12 novembre 1989), Milan, 1989, p. 285, repr. ; - K. Oberhuber, dans cat. exp. Giulio Romano (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1 septembre -12 novembre 1989), Milan, 1989, p. 361 ; - P. J. Flagg, « Humanism Revisited : Sixteenth Century Italian Drawings from the Crocker Art Museum », Drawing, XV (1993), 2 (juillet-août), p. 32, 34 sous note 10 ; - A. Marabottini, « Due frammenti di una distrutta decorazione di Cola dell' Amatrice », Commentari d'arte, I (1995), 1 (mai-août), p. 56 ; - A. Belluzzi, Palazzo Te a Mantova / The Palazzo Te in Mantua, cit., 1998, I, p. 178, 479, fig. 370 [Mirabilia Italiæ, éd. par S. Settis] ; - Cat. exp. Osanna Andreasi da Mantova (1449-1505) : l'immagine di una mistica del Rinascimento, par R. Casarin, Mantoue, 2005, p. 164-165 sous n° 13 ; - R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, p. 11, 13, 74 n° 31, repr. fig. 31.

INDEX :
Collections : Crozat, Pierre - Mariette, Pierre-Jean - Stella, Jacques - Saint-Morys
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Mantoue, Palazzo te, appartement du Giardino segreto, oeuvre en rapport
Personnes : Silène - Ghisi, Giorgio+
Sujets : MYTHOLOGIES - Silène endormi
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - piqué pour le report - stylet - poncif - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 100