Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

La chute d'Icare

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3499, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1874
MA1802

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PIPPI Giulio
G. Vasari

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, rehauts de blanc. Traces de mise au carreau à la pierre noire.
H. 00,389m ; L. 00,577m

HISTORIQUE :
G. Vasari ; montage du Libro de' Disegni - E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 249 (Giulio Romano) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207), marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 249 Un Dedal estonné de veoir tomber son fils Icar et la cheutte de Phaeton figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier gris de 2 pieds 8 pouces de long sur 22 pouces 1/2 de hault dudit [J. Romain]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.241, chap. : Ecole romaine, carton 13 bis. (...) Num¿ro : 1802. Nom du ma¿tre : Idem [[ Pippi, Giulio (dit Jules Romain) ]]. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Les ailes d'Icare se décomposent par la chaleur du soleil dont il s'est trop approché. Dessin à la plume et lavé au bistre. Il a été exécuté en peinture au palais du T. à Mantoue, et a été exposé en l'an cinq sous le n° 80 en l'an dix sous le n° 148 et en 1811 sous le n° 175. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 39 x L. 60cm. Origine : Collections ancienne et de Vasari.Prix de l'estimation de l'objet : 2000francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Cette feuille ayant appartenu au 'Libro de' Disegni' de Giorgio Vasari est décrite par l'historien dans la vie de Giulio Romano ('Les Vies ...', 1568) en la mettant en relation avec la peinture d'un plafond (O. Kurz, 'Giorgio Vasari Libro dei disegni', Old Master Drawings, XII, 45, 1937, p. 38 ; C. Monbeig Goguel, 'A propos de Vasari historien et collectionneur. Giulio Romano et Giorgio Vasari : Le dessin de La chute d'Icare retrouvé', Revue du Louvre et des Musées de France, XXIX (1979), n° 4 (octobre), p. 273-276). Elle a été par la suite identifiée précisément par Renato Berzaghi (dans cat. exp. Giulio Romano (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1 septembre -12 novembre 1989), Milan, 1989, p. 394, 426, repr. p. 395) comme le 'modello' de la peinture sur toile qui se trouve au centre du plafond de la Sala dei Cavalli au Palazzo Ducale, à Mantoue, dont le décor était achevé le 11 décembre 1536 (pour les documents relatifs au payement de ce décor voir 'Giulio Romano. Repertorio di fonti documentarie', par Daniela Ferrari, avec une introduction d'Amedeo Belluzzi, 2 vol., Mantoue, 1992, I, p. 708). Voir aussi : - 'Notice des Dessins, Peintures, Emaux et terre cuites émaillées exposés au Musée Royal, dans la Galerie d'Apollon', Paris, 1820, p. 93, n° 197 ; - E. Bonnaffé, Dictionnaire des amateurs français au XVIIe siècle, Paris, 1884, p. 266-267 ; - L. Collobi Ragghianti, « Il libro dei disegni di Giorgio Vasari », Critica d'Arte, XVIII (1971), 116, p. 27 ; - L. Corti, M. Daly Davis, cat. exp. Giorgio Vasari, Arezzo, Museo di Casa Vasari - Sottochiesa di San Francesco, 1981, p. 275 ; - R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, p. 67-68 n° 76 ; - P. Carpeggiani et C. Tellini Perina, 'Giulio Romano a Mantova', Mantoue, 1987, p. 110 ; - P. Greenaway, dans cat. exp. Le bruit des nuages, Paris, Musée du Louvre, 1992-1993, p. 150-154, 197 n° 77 ; - S. Massari, 'Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega', cat. exp. (Rome, Palazzo della Farnesina, 1993), Rome, Palombi, 1993, p. LI, 322 sous n° 318; - P. Lee Rubin, 'Giorgio Vasari : Art and History', New Haven, 1995, p. 131, repr. fig. 52 ; - V. Romani, 'Primaticcio, Tibaldi e la questione delle cose del cielo', Cittadella (Padoue), 1997, p. 29 ; - J. Cox-Rearick dans 'Giulio Romano : Master Designer. An exhibition of Drawings in Celebration of the Five Hundredth Anniversary of his Birth', cat. exp. New York, The Bertha and Karl Leubsdorf Art Gallery, Hunter College of the City University of New York (CUNY), 1999, avec une introduction de J. Cox-Rearick, Seattle, WA : University of Washington Press, 1999, p. 26-27 ; - L. de Girolami Cheney, 'Vasari's early decorative Cycles : the Venetian commissions part I', Explorations in Renaissance culture, XXVIII (2002), p. 249 ; - S. Pierguidi, 'Sull'iconografia dell'apparato dei Sempiterni di Giorgio Vasari', Arte Veneta, (2003), 60, p. 159-161 ; - M. Ragozzino, 'Le imprese decorative di Federico II', dans 'Il Palazzo Ducale di Mantova', par G. Algeri, Mantoue, 2003, p. 161 ; - S. Folds McCullagh, D. W. Druick, B. K. Ruud, cat. exp. Drawings in dialogue : old Master through Modern. The Harry B. and Bessie K. Braude Memorial Collection, Chicago, Art Institute, 2006, p. 26-27 sous n° 3 ; - A. Fenech Kroke, 'Un théâtre pour La Talanta : Giorgio Vasari, Pietro Aretino et l'apparato de 1542', La Revue de l'Art, n° 68, 2010, p. 58-59, 63 sous note 69 ; - R. Reed, 'Payi,g homage to Giulio Romano: Giorgio Vasari's Virtue, Fortune and Vice', dans 'Giorgio Vasari pittore e il disegno', actes du colloque (Arezzo, Fraternita dei Laici, Chiesa Oratorio dei Santi Lorentino e Pergentino, 28-29 janvier 2011), par A. Baroni [Annali Aretini, XX], p. 100 sous note 6 ; - R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, p. 9-10, 12-14, 77 n° 41, repr. fig. 77

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Vasari, Giorgio - Cabinet du Roi
Lieux : Mantoue, Palazzo Te, Mantoue, Palazzo Ducale, oeuvre en rapport
Personnes : Apollon - Dédale - Icare - Phaéton - Vasari, Giorgio+
Sujets : Chute de Phaéton - MYTHOLOGIES - Chute d'Icare
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - mise au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 99