Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

Psyché recevant le vase de beauté de Proserpine

Vers 1526/1528

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3492, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1946
MA1874

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio
Anonyme

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PIPPI Giulio
E. Jabach (Inv. ms)
PIPPI Giulio
F. Reiset (Inv. ms)
PIPPI Giulio
Morel d'Arleux (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, sur une feuille découpée en forme de lunette. Contours partiellement incisés au stylet. Collé en plein.
Forme : de lunette
H. 00,198m ; L. 00,370m

HISTORIQUE :
Collectionneur non identifié ; inscription à la plume et encre brune, en bas à droite : Jul[es]. Ro[main ]. - E. Jabach (L. 2959) ; fragment de montage à bande dorée des "dessins d'ordonnance" avec, au verso, à la sanguine : 173 et, à la plume et encre brune : A.Rv. (L. 2991b) ; Inventaire Jabach, Ecole de Raphaël, n° 173 (Giulio Romano) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et annotation à la plume et encre brune : cent soixte treize ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207), Inventaire manuscrit de Morel d'Arleux, n° 1874.
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 173 Un Silenne deux femmes et l'Envie avec plusieurs autres figures de femmes au nombre de 6 à la plume lavé sur du papier gris à fonds bleu de 17 pouces de long sur 11 pouces de hault dudit [J. Romain]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.252, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Num¿ro : 1874. Nom du ma¿tre : Pippi, Giulio (dit Jules Romain). Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 54 A. D¿signation des sujets : Proserpine donne à Psyché le fard demandé par Vénus. Dessin de forme cintrée, fait à la plume et lavé. Dimensions : H. 20,5 x L. 37,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 100francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Dessin arrêté pour la lunette peinte à l'extrémité gauche du mur ouest de la Sala di Psiche, située dans l'angle nord-est du Palazzo Te, à Mantoue (repr. dans A. Belluzzi, 'Palazzo, Te a Mantova / The Palazzo Te in Mantua', photographies de G. Sgrilli, Modène, 1998, 2 vol. (Mirabilia Italiae, 8), II, p. 227, fig. 426). Cette grande pièce, destinée aux banquets en l'honneur des hôtes, doit son nom à l'histoire d'Amour et Psyché, tirée de « L'Âne d'or » d'Apulée, peinte dans les compartiments de la voûte, dans les lunettes et sur deux des quatre murs de la salle. Elle fut peinte à fresque par Giulio Romano, Rinaldo Mantovano, Benedetto Pagni et Fermo Ghisoni entre 1526 et 1528. Les documents de paiement attestent aussi de la présence de Girolamo da Treviso et de Giovan Francesco Penni, actifs sur le chantier pendant une courte période ('Giulio Romano. Repertorio di fonti documentarie', par D. Ferrari, avec une introduction d'A. Belluzzi, 2 vol., Mantoue, 1992, I, p. 245, 281). Le sujet de cette composition se réfère à la quatrième épreuve imposée à Psyché par Vénus : descendre aux Enfers et obtenir de Proserpine le vase de beauté. La jeune fille apparaît aux pieds de Proserpine, qui est assise sur Cerbère et enlacée par Pluton. Celle-ci est représentée en train de lui remettre le vase convoité. Elles sont entourées par trois divinités infernales : deux Furies qui ferment la composition à gauche et à droite et Charon, le « nocher des Enfers », derrière Psyché. Une première esquisse pour la composition est conservée à Londres (British Museum, inv. 1946, 0713.31 ; Ph. Pouncey, J. A. Gere, 'Italian Drawings in the Departement of Prints in the British Museum : Raphael and his Circle', Londres, 1962, vol. I, p. 60 n° 74). Une troisième feuille, beaucoup plus faible, aujourd'hui à New York (collection Woodner, autrefois collection Ellesmere ; 'Catalogue of the Ellesmere Collection, part II, Drawings by Giulio Romano and Other Sixteenth-Century Masters collected by Sir Thomas Lawrence', catalogue de vente (Londres, Sotheby's & Co., 5 décembre, 1972), nº 31), pourrait être une étude intermédiaire entre les deux dessins, à moins qu'il ne s'agisse d'une deuxième version de la feuille du Louvre, ou même d'une copie d'après la fresque (L. Angelucci, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par L. Angelucci et R. Serra, n° 15). Voir aussi les feuilles INV 3676 et RF 511 du Louvre qui préparent les deux autres lunettes de ce même mur de la pièce. Cf. aussi avec le dessin du Louvre INV 3495 en relation avec une lunette de la paroi EST. Bibliographie : Y. Rambosson, dans 'Les dessins peints par les grands maîtres', par L. Lumet et Y. Rambosson, Paris, 1911, p. 42, fig. XLII ; F. Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol., New Haven, 1958, I, New Haven, 1958, p. 85, 126, 128, 141, 297 n° 171 ; Ph. Pouncey, J. A. Gere, 'Italian drawings in the Department of Prints in the British Museum: Raphael and his circle', Londres, 1962, vol. I, p. 60 sous n° 74 ; A. Forlani Tempesti, 'Disegni italiani della collezione Santarelli sec. XV-XVIII', Florence, 1967, sous n° 32 ; 'Catalogue of the Ellesmere Collection, part II, Drawings by Giulio Romano and Other Sixteenth-Century Masters collected by Sir Thomas Lawrence', catalogue de vente (Londres, Sotheby's & Co., 5 décembre, 1972), sous nº 31 ; R. Bacou, F. Viatte, cat. exp. Italian Renaissance Drawings from the Musée du Louvre, Paris: Roman, Tuscan and Emilian schools, 1500-1575, New-York, Metropolitan Museum of Art, 1974-1975, n° 24 ; R. Bacou, F. Viatte, cat. exp. Dessins italiens de la Renaissance, Paris, Musée du Louvre, 1975, n° 24 ; E. Verheyen, 'The Palazzo del Te in Mantua, Images of Love and Politics', Baltimore et Londres, 1977, p. 118 ; Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, 'Répertoire systématique des Fonds. I, La Collection Jabach', Direction des Musées de France, Paris, 1978, II, n° 173 ; R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, n° 46 ; K. Oberhuber, dans cat. exp. Giulio Romano, Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, Palazzo Ducale, 1989, textes de E.H. Gombrich, M. Tafuri, S. Ferino Pagden et al., p. 347, repr. p. 161 ; S. Massari, cat. exp. Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, Rome, Palazzo della Farnesina, 1993, p. XXVI, XXVIII-XXIX, p. LXVI note 93, p. 96-97 sous n° 90 ; R. Bonnefoit, dans cat. exp. Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, p. 195-196 n° 36 ; G.-J. Salvy, 'Giulio Romano : une manière extravagante et moderne', Paris, 1994, repr. p. 23 ; J. Starobinski, dans cat. exp. Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, p. 65, repr. p. 69 ; S. Folds McCullagh, L. M. Giles, 'Italian Drawings before 1600 in the Art Institute of Chicago. A Catalogue of the Collection', The Art Institute of Chicago, 1997, sous n° 511 ; A. Belluzzi, 'Palazzo, Te a Mantova / The Palazzo Te in Mantua', photographies de G. Sgrilli, Modène, 1998, 2 vol. (Mirabilia Italiae, 8), I, p. 379-380 sous n° 426 ; V. Teylor, dans cat. exp. Giulio Romano: Master Designer; an Exhibition of Drawings in Celebration of the Five Hundredth Anniversary of his Birth, éd. par J. Cox-Rearick, New York, Leubsdorf Art Gallery, Hunter College of the City University of New York (CUNY), 1999, sous n° 37 ; J. Cox-Rearick, 'Beyond eclectism: Salviati and Giulio Romano', dans 'Francesco Salviati et la Bella Maniera', actes du colloque (Rome et Paris, 1998), Rome, 2001, p. 370, note 42, repr. fig. 10 ; D. Cordellier, cat. exp. Psyché au miroir d'Azay, Azay-le-Rideau, Château d'Azay-le-Rideau, 2009, p. 116 n° 21 ; L. Angelucci, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par L. Angelucci et R. Serra, n° 15.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Mantoue, Palazzo Te, Sala di Psiche, oeuvre en rapport, New York, Collection Woodner, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Hadès, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Collection Ellesmere, collection particulière, oeuvre en rapport
Personnes : Psyché - Pluton - Cerbère - Proserpine - Charon - Furies - Vénus+ - Apulée+ - Penni, Gianfrancesco+ - Ghisoni, Fermo+ - Mantovano, Rinaldo+ - Pagni, Benedetto+ - Treviso, Girolamo da+
Sujets : MYTHOLOGIES - âne d'or, d'Apulée - Amour et Psyché - Proserpine donnant à Psyché le vase de beauté demandé par Vénus
Techniques : encre brune - lavis brun - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 97