Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/05/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PIPPI Giulio


Ecole romaine et ombrienne

La mort d'Adonis

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3490, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII1909
MA1837

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PIPPI Giulio

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Copie d'après PIPPI Giulio
S. Massari, 1993

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, avec rehauts de gouache blanche, quelques reprises à l'encre noire. Doublé.
H. 00,305m ; L. 00,621m

HISTORIQUE :
P.-J. Mariette, sa vente, Paris, 15 novembre 1775 et jours suivants, n° 599, Prince de Conti, sa vente 8 avril 1777, n° 951, Charles Paul de Saint Morys, saisie des biens des émigrés en 1793, marque du Louvre (L. 1886a). Montage ancien conservé séparément.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.246, chap. : Ecole romaine, carton 13 bis. (...) Num¿ro : 1837. Nom du ma¿tre : Idem [[ Pippi, Giulio (dit Jules Romain) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 25 bis. D¿signation des sujets : Le même sujet traité de la même manière. Dimensions : H. 30,5 x L. 62,5cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 25francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 décembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD34 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : l'iconographie et la technique, précisées dans la notice n° 1836, concernent en fait les deux notices n° 1836 et 1837..

COMMENTAIRE :
'Avec un style classique d'ascendance raphaélesque, Giulio met ici en scène le triste récit de la mort du bel Adonis. Mortellement blessé par un sanglier lors d'une partie de chasse, le fils du roi de Chypre, Cinyras, est retrouvé dans la forêt, sans vie, par son amante, Aphrodite, alertée par ses gémissements alors qu'elle fendait le ciel avec son char en direction de l'île (Ovide, 'Métamorphoses', X, 709-723). A gauche, le corps mort du jeune amant est représenté dans toute sa beauté apollinienne, soutenu par trois nymphes et réconforté par l'Amour. Au centre, enfermée dans sa douleur, Aphrodite pleure son bien-aimé, entourée des cygnes qui ont conduit son char sur ce lieu funeste, tandis qu'à droite ses fidèles putti lui ramènent le fauve meurtrier du jeune chasseur. Comme trois autres scènes de battues de chasses malheureuses - la 'Mort de Procris', la 'Chasse de Méléagre' et la 'Mort d'Hylas' - cette composition fut sans doute exécutée par Giulio vers 1530 pour un décor peint à fresque non identifié (peut-être la villa des Gonzaga à Marmirolo qui nous est connu seulement par les dessins et par les gravures qui en ont été tirées en 1543. Cependant, on ne peut pas exclure que la série ait été conçue exclusivement pour être gravée' (Laura Angelucci dans cat. exp. 'Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles', par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 32). Voir aussi : Frederick Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol, Yale University Press, New Haven, 1958, I, p.225 ; S. Massari, 'Giulio Romano pinxit et delineavit. Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega', 1993, p. XXXII pl. 20 [copie d'après Giulio Romano] ; Konrad Oberhuber, «Giulio Romano pittore e disegnatore a Mantova», dans cat. exp. Giulio Romano, Mantoue, Palazzo Te et Palazzo Ducale, Milan, 1989, p. 425. Cf. au Louvre les INV 3490, 3491, 3658, 3660, 3663-3668.

INDEX :
Collections : Conti, prince de - Mariette, Pierre-Jean - Saint-Morys
Lieux : Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Marmirolo, Villa Gonzaga, oeuvre en rapport
Personnes : Amour - Vénus - Adonis - Cinyras
Sujets : MYTHOLOGIES - Mort d'Adonis - Ovide, Métamorphoses
Techniques : encre noire - encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de gouache blanche - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 96