Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/08/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PERRIER François


Ecole française

Junon et Eole

Vers 1635/1640

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 3097, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII24843
MA12599

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1030

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PERRIER François

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME ITALIEN
FERRI Ciro
CALDARA Polidoro

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, papier beige. Trait d'encadrement à la plume et à l'encre brune. Annotation à la plume et à l'encre brune, en bas vers la gauche : 'Polidore Caldara'.
H. 00,212m ; L. 00,338m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 (L 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1694, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12599.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 13. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles dont un carton à deux dessins et un à trois. 103 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Cette feuille, attribuée à Polidoro da Caravaggio par une annotation portée au recto du dessin, rangée parmi les feuilles des maîtres divers de l'école italienne par Morel d'Arleux (Inv. ms), classée à Ciro Ferri par F. Reiset (Inv. ms), a été reclassée à François Perrier en 1981 (voir note ms sur le fac-similé de l'Inventaire manuscrit rédigé par F. Reiset, Louvre, Cabinet des Dessins). Longtemps considéré comme une étude préparatoire pour l'un des compartiments du plafond de la Galerie dorée de l'hôtel La Vrillière (aujourd'hui Banque de France), le dessin prépare en fait une première version en sens contraire de la composition de même sujet, fresque du plafond Peretti-Almagià à Rome, exécutée par François Perrier vers 1635-1640 lors de son second séjour romain. Durant son second séjour à Romain, le style de Perrier dessinateur se libère et s'italianise, sous l'influence des grands dessinateurs contemporains (Nicolas Schwed in "De Heemskerck à Le Brun, les plus beaux dessins du musée du Mont-de-Piété de Bergues", Silvana Editoriale, Milan, mars 2012, n°34, p. 138). Voir : Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Musée d'Orsay, Inventaire général des dessins, Ecole française, XIII : de Pagnest à Puvis de Chavannes, ouvrage collectif coordonné par C. Legrand, Paris, 1997, n° 1030.

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Paris, Banque de France+, Paris, Hôtel La Vrillière, Galerie Dorée, oeuvre en rapport, Rome, Palais Peretti-Almagià, oeuvre en rapport
Personnes : Junon - Eole
Sujets : MYTHOLOGIES - Junon et Eole
Techniques : encre brune - lavis brun - papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 38