Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 20/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BAROCCI Federico


Ecole romaine et ombrienne

La Nativité, la Vierge adorant l'Enfant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 2843, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII2336
MA2242

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BAROCCI Federico

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
école de BAROCCI Federico
H. Olsen

TECHNIQUES :
Plume, encre brune, pierre noire, lavis brun, rehauts de gouache blanche, mise au carreau à la pierre noire. Collé en plein.
H. 00,444m ; L. 00,414m

HISTORIQUE :
Collection de ducs d'Este à Modène ; saisie militaire en 1796 ; reversion au musée du Louvre
Dernière provenance : Este, Alfonso d'
Mode d'acquisition : Saisie à Modène
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.300, chap. : Ecole romaine, carton 17. (...) Num¿ro : 2242. Nom du ma¿tre : Idem [[ Barocci, Federigo /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : La Vierge adore l'Enfant Jesus dont la naissance est annoncée aux bergers par un ange qui les introduit dans la crèche. Dessin à la plume et lavé sur crayon. Il a été exposé en l'an dix sous le n° 15 et en 1811 sous le n° 19. mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 35 x L. 32cm. Origine : Modêne.Prix de l'estimation de l'objet : 500francs. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon /&. Observations : Idem & [Remis le 7 juin 1827 au Musée pour être exposé] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[signe en forme de croix / au crayon / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD34

COMMENTAIRE :
Cette éude présente de nombreuses analogies avec un tableau peint en 1597 par Barocci pour le duc d'Urbino Francesco Maria II della Rovere, conservé au Prado. Selon sa méthode habituelle, l'artiste a multiplié les dessins préparatoires conservés aux Offices, Milan, Windsor... Proche dans les grandes lignes du tableau du Prado et de sa version d'atelier par Alessandro Vitali à la Pinacoteca Ambrosiana de Milan, le dessin présente un certain nombre de variantes : l'âne est placé derrière la mangeoire, une selle très imposante occupe le premier plan, et saint Joseph doit gravir quelques marches pour atteindre la porte. Cependant, l'idée est la même que dans le tableau : une scène intimiste dans laquelle le regard entre suprepticement, même si l'effet en est différent. Par sa technique appuyée, son caractère très achevé, l'utilisation de plusieurs feuilles raboutées, cette feuille revêt l'allure d'un carton préparatoire. Pour ces mêmes raisons, on peut aussi penser à une production d'atelier. (C. Loisel in cat. d'exp. 'La fabrique des saintes images. Rome - Paris 1580-1660', Paris, musée du Louvre, 2015, n° 9, p. 80-81)

INDEX :
Lieux : Madrid, Museo del Prado, oeuvre en rapport, Milan, Biblioteca Ambrosiana, oeuvre en rapport, Windsor, Windsor Castle, oeuvre en rapport, Florence, Galleria degli Uffizi, oeuvre en rapport
Personnes : Jésus-Christ - Vierge Marie - Della Rovere, Francesco Maria+ - Vitali, Alessandro, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Nativité
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de blanc - mise au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 2, p. 4