Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/12/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ASSELIJN Jan


Ecole hollandaise
vers 1610-1652


BIOGRAPHIE :
Peintre. Un document de 1652 le dit né à "Diepen", c'est-à-dire soit Dieppe, en France, soit Diemen, près d'Amsterdam, où il est établit. Sandrart le pensait élève d'Esaias van de Velde, mais il est généralement reconnu aujourd'hui que son maître était Jan Martszen de Jonge. Il part se perfectionner en Italie, via la France, toujours dans sa jeunesse où il subit l'influence de Le Lorrain (Claude Gellée) et de Jan Both. Arrivé à Rome entre 1635 et 1642, Asselijn se fait une place au sein de la colonie des peintres de son pays « De Bentveughels » Les mentions documentaires concernant les dates des voyages et du séjour de l'artiste à Rome ne sont guère nombreuses, mais on sait qu'il quitte Rome en 1643. Vers la fin de 1644, il épouse à Lyon la fille d'un marchand flamand, dont la seconde fille se marie avec son ami Nicolaes van Helt Stockade. Lors de son séjour à Paris, où il arrive en 1644, il fournit des dessins au graveur Gabriel Perelle qui édite une suite de 18 paysages romains. Il quitte Paris avant août 1646 et est de retour à Amsterdam sans doute dès l'automne 1646. Il est ensuite actif à Amsterdam, où il meurt. Connu aussi sous le nom de Krabbetje (« petit crabe » dû à une malformation de la main gauche).


SYNONYMES :
Asselin Jean
Asselyn Jan
Krabbetje
Asselein Jan
Asselin Jan
Jan Asseylin
Asselijn, Janus
Jan Aselyn
Jan Asslyn
Jan Asselijn
Jan Aslein
Jan Aslin
Jan Esselin
Jan. Assellyn
John Asslyn
John Esslyn
Asselijn Krab
Krab
Krabbetie
Crab
Crabbe
Crabbetje, Jan
Crabbetie
Crabbitie
Crabattie
Crabatje
Crabetie
C. Asselyn
Asselijn, Jan
Asselijn, Crabbetje