Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/02/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BONNET Louis Marin


Ecole française
1736-1793


BIOGRAPHIE :
Peintre, dessinateur, graveur et éditeur, né à Paris en 1736, mort à Saint-Mandé en 1793. Bonnet s'établit, vers 1760 'rue de Bièvre place Maubert la 2e porte à gauche' ; puis il fait vendre ses productions par la veuve Chéreau ; enfin, il s'installe 'Pont St Michel, aux Armes de France, vis à vis la rue Hurepoix'. En 1763, décidé à tenter fortune à l'étranger, il cède une partie de ses cuivres à la veuve Chéreau et part, en octobre 1764, pour la Russie à la suite du Marquis de Bausset, Ministre plénipotentiaire à Saint-Pétersbourg. De retour en France en 1767, Bonnet vend ses estampes chez la veuve Chéreau et à son adresse personnelle 'rue Galande, vis à vis la rue du Fouare'. En 1773, il quitte la rue Galande pour prendre une boutique 'rue St Jacques au coin de la rue du Plâtre' qu'il laissera trois ans plus tard pour aller 'rue St. Jacques au soin de celle de la Parcheminerie, au Magasin anglois'. En 1789, sa dernière adresse est 'rue du Plâtre, la 2e porte à gauche en entrant par la rue St. Jacques. Spécialisé dans la gravure en manière de crayon (il a prétendu à tort en être l'inventeur) et en manière de pastel, Bonnet a gravé lui-même Boucher, J.B. Huet, Le Prince, Baudouin, etc, mais a surtout dirigé un atelier d'où sortirent par centaines les gravures en fac similé. On lui doit un traité sur le 'Pastel en gravure' (1769). Un catalogue de sa production, publié par lui-même en 1780, sans doute incomplet, énumère 1054 pièces. Sur les quelques 117 estampes qu'il a gravées d'après Boucher, 77 sont conservées à la collection Edmond de Rothschild.


SYNONYMES :
Bonnet Louis-Marin
Bonnet, le père