Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/11/2009 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CAMPI Giulio


Ecole lombarde
vers 1500/1502-1572


BIOGRAPHIE :
Peintre, sculpteur, architecte. Né et mort à Crémone. Appartenant à une famille de peintres : fils aîné de Galeazzo, frère d'Antonio et de Vincenzo et, peut-être, de Bernardino, qui furent aussi ses collaborateurs. Concernant sa formation, les sources nous donnent des informations controversées : initié à la peinture par son père, selon G. Vasari ('Le vite de' più eccellenti pittori, scultori et architettori', éd. Milanesi, Florence, 1906, VI, p. 496) il se serait ensuite formé auprès de Bernardo Gatti, dit il Sojaro, et sur les exemples des cartons farnésiens de Francesco Salviati, alors que A. Campi ('Cremona fedelissima città et nobilissima...', Cremone,1585, p. LI-LIV) le dit élève de Giulio Romano à Mantoue. D. Arisi ('Cremona Liberata', Parme, 1702, II, p. 391) et L. Lanzi ('Storia pittorica della Italia dal Risorgimento delle belle arti fin presso al fine del XVIII secolo', éd. Silvestri, Milan, 1823, IV, p. 142-146) parlent aussi d'un voyage, non documenté, qu'il aurait accompli à Rome pour étudier Raphaël et l'Antique. Son style est influencé par les peintures de Titien, de Pordenone, de Romanino et de Camillo Boccaccino avec qui il collabora pour la réalisation des décors pour l'entrée triomphale de Charles V à Crémone en 1541. Actif dès 1527 principalement à Crémone (1537-42 ; 1547 ; 1557-1559 ; 1566-1569) et dans ses alentours (Soncino, 1528-30 ; Maleo, 1559-1562), à Milan (1564-1565) et dans ses environs (Meda, vers 1555), ainsi que près de Varèse (Bisuschio, 1559-1562). Il travailla aussi en dehors de la Lombardie : à Alba, près de Cuneo (1566), et à Piacenza (1571).