Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/12/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RICHARDIERE Guillaume


Ecole française
Documenté en 1580-Documenté en 1587


BIOGRAPHIE :
Miniaturiste. 'Les documents concernant ce miniaturiste actif à Paris sous Henri III sont très rares ; on sait qu'il épousa en 1580 Judith Danfrie, fille de Philippe Danfrie, imprimeur, graveur et mathématicien. Une inscription sur la page de garde d'un missel imprimé à Paris en 1583 et enluminé par Richardière en 1586 à la demande de René de Lucinge, ambassadeur du duc de Savoie en France (ancienne collection James et Thérèse de Rothschild, Paris, BnF, Rothschild 2858 ; Picot, 1889, p. 1-9), précise les conditions de son intervention. Les deux autres éléments d'archives le concernant se situent l'année suivante : une quittance du 22 juillet 1587 donnée au vicaire du prieur de Saint-Martin-des-Champs pour l'enluminure d'un missel le qualifie de « maître enlumineur demeurant au Mont Saint Hillaire, rue des Sept Voyes » (Paris, BnF, Pièces originales n° 2476), et un compte de la trésorerie de l'ordre du Saint-Esprit daté du 30 décembre 1586 le désigne comme l'auteur des enluminures de l'évangéliaire de l'ordre (BnF, Manuscrits, Clair. 1191, f. 63v°).' - voir Cécile Scailliérez, dans 'Les enluminures du Louvre, moyen âge et Renaissance', catalogue raisonné sous la direction scientifique de François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier, assistés de Laura Angelucci et Roberta Serra, Paris, 2011, p. 280.