Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/02/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VASARI Giorgio


Ecole florentine
1511-1574


BIOGRAPHIE :
Ecrivain d'art, peintre, architecte, et collectionneur. Né à Arezzo, mort à Florence. Formé par le maître verrier français Guillaume de Marcillat, il est initié aux lettres par l'humaniste Giovanni Pollastra, ancien précepteur de l'Arétin. En 1523, Silvio Passerini, légat du pape Clément VII, cardinal évêque de Cortone, l'accueille à Florence. Vasari y approfondit ses études littéraires en compagnie des petits princes Médicis, Alessandro et Ippolito qui, plus tard, deviendront ses protecteurs. Il poursuit sa formation artistique chez Andrea del Sarto, Michel-Ange, Baccio Bandinelli et se lie d'amitié avec Francesco de' Rossi. En 1532, il fait un premier séjour à Rome en compagnie de Salviati. Après la mort de Clément VII, d'Ippolito et Alessandro, Vasari quitte Florence pour Rome où il travaille pour Bindo Altoviti et les Farnèse. De 1537 à 1554, année où il entre au service de Cosimo Ier, Vasari connaît une longue période d'itinérance - Camaldoli, Bologne, Venise, Rome, Naples - et enrichit sa connaissance de l'art italien. En entrant au service de Cosimo Ier, il réussit à transformer le palais de la Seigneurie en une fastueuse résidence décorée de fresques et de peintures à la gloire du nouveau prince. Il se retrouve alors au centre de la vie artistique florentine pendant 20 ans. Lorsque le 21 avril 1574, Cosimo Ier meurt, Vasari le suit de près et s'éteint le 27 juin 1574. Parmi ses collaborateurs, on dénombre Giovan Battista Naldini, Cristofano Gherardi, Jacopo Zucchi, Marco da Faenza, Stradano, Vincenzo Borghini. Actif à Arezzo, Florence, Rome, Bologne, Cortona, Camaldoli, Venise, Naples et Bosco Marengo. Membre fondateur de la nouvelle Accademia fiorentina del Disegno (1562). Auteur de 'Le Vite de' più eccellenti pittori, scultori et architettori' (1er éd. : 1550 Florence, Torrentino ; 2e éd. : 1568, Florence, Giunti).