Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SIGNAC Paul


Ecole française
1863-1935


BIOGRAPHIE :
Peintre, aquarelliste et lithographe. Né et mort à Paris. En 1880, il arrète ses études d'architecture et il commence à se dedier à la peinture. En 1882 il fréquente l'atelier d'Émile Bin à Montmartre. Alors qu'il peint dans les rues de la capitale, il est repéré par Jean-Baptiste Guillaumin. En 1884, il expose au Salon des artistes indépendants où il rencontre George Seurat. Le 30 juin 1884 il crée avec Odilon Redon et Seurat la Societé des artistes indépendants, dont il sera Président. Il travaille avec Seurat et avec Pissarro, avec qui il va former le groupe des « impressionnistes dits scientifiques ». Il est considéré comme l'un des fondateurs, théoriciens du néo-impressionnisme. Il participe au « Salon des XX » à Bruxelles, présidé par Octave Maus, qui rassemble tous les novateurs de leur temps. Il travaille avec Charles Henry, en 1889, grand mathématicien et physicien sur la décomposition de la lumière et rencontre aussi Chevreul en 1884, écrivain de « la loi du contraste simultané ». Dès 1896, il commence la rédaction d'un essai, D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, qui, publié en 1899, rencontrera un grand succès auprès du public. Actif à Paris et dans ses environs (Asnières-sur-Seine), dans le sud de la France, où il part vivre entre août et octobre 1887 et où il revient en 1889 rendre visite à l'ami Van Gogh hospitalisé à Arles, et en Bretagne, où il passe l'été 1888 et où il séjourne encore entre 1891et 1892, quand il quitte la région pour s'installer à Saint Tropez. En 1913 il séjourne à Antibes, où il reste bloqué par la guerre. Ce n'est qu'en 1918 qu'il reprend ses voyages entre la Bretagne et Paris, où il meurt le 15 août 1935.


SYNONYMES :
Paul Signac