Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 16/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LIOTARD Jean Etienne


Ecole suisse
1702-1789


BIOGRAPHIE :
Pastelliste, miniaturiste, peintre sur émail. Né et mort à Genève. Après un bref apprentissage dans l'atelier du miniaturiste Daniel Gardelle l'aîné (1673-1753), en 1723 son père l'envoie parfaire son éducation à Paris : ici, il fréquente l'atelier de Jean-Louis Petitot (1692-1730), dont il copie les émaux et des miniatures, de François Lemoyne et de Jean-Baptiste Massé (1687-1767) qui le recommande au marquis de Puysieux, ambassadeur de France en Italie, avec qui il part à Rome et Naples (1735-1736). Trois ans plus tard, il accompagne le chevalier William Ponsonby, devenu plus tard Lord Duncannon, à Constantinople. En 1743, il est à Vienne. En 1744, il se rend en Angleterre. Il commence à cette période une nouvelle ère de voyages entrecoupés de séjours plus au moins importants à Venise, Darmstadt, Lyon, Paris, où il connaît la grande vogue (1748), et encore à Lyon et à Londres. Il passe ensuite en Hollande où, en 1756, il épouse Marie Fargues. Après de nombreuses autres pérégrinations entre Paris, Genève et encore Vienne, il est de nouveau en Angleterre en 1772, où son nom figure parmi les exposants à l'Académie royale dans les deux années suivantes. Il rentre définitivement à sa ville natale en 1776.


SYNONYMES :
Liotard, Etienne
Liotard, Jean Étienne
Liotard, Jean-Etienne
Liotard, Jean Etienne