Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

KAGER Johann Mathias


Ecole allemande
1575-1634


BIOGRAPHIE :
Peintre, peintre miniaturiste, graveur. Né à Munich et mort à Augsbourg. Reçoit sa formation à Munich à la fin des années 1580 dans les ateliers de Jakob Jelle puis Jörg Karl. Intégré dans les années 1590 dans les équipes de Friedrich Sustris puis Peter Candid. Part pour Augsbourg en 1603. En 1604 obtient le droit de cité puis reçu maître. Côtoie Hans Rottenhammer l'Ancien et Johann König. En 1605 lui est confié le décor des façades de la corporation des tisserands qui établit sa réputation de peintre d histoire. Il est sollicité par la cour de Bavière, Guillaume V, le duc Philippe II de Poméranie-Stettin et bénéficie des efforts de Philipp Hainhofer, lié à tous les princes et souverains d'Europe centrale et de Scandinavie. Collaborations avec de nombreux orfèvres. Il est considéré comme un des représentants de la tradition vénitienne bien qu'il ne s'y soit jamais rendu. Réalise des décors pour des édifices civils et religieux d'Augsbourg et des tableaux d'autels. Parmi les projets qu'il livre à des burinistes, l'ouvrage Bavaria Sancta (1615-1628), manifeste de la Contre-Réforme. Activité de conseillé auprès de collectionneurs fortunés. Nommé peintre de la ville en 1615, membre du conseil municipal en 1627 puis bourgmestre de 1631 à 1632. Dans les dernières années, évolue vers une esthétique baroque sous l'influence de Rubens.


SYNONYMES :
Kager Johann Matheus
Kager Mathias
Kager, Johann Matthias