Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/01/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ORTA Diego de


Ecole espagnole
Actif en 1543-Actif en 1581


BIOGRAPHIE :
Enlumineur. 'Des études récentes ont confirmé Diego de Orta ou Dorta comme le miniaturiste andalou le plus important de son époque [...]. Membre d'une famille de miniaturistes et de copistes, il est sans doute né vers 1520. Nous ne disposons pas d'éléments sur sa formation, mais il apprit vraisemblablement son métier de copiste avec son père Bernardo, qui travailla pour la cathédrale de Séville entre 1532 et 1547. Il réalisa lui aussi ses premiers ouvrages pour la cathédrale en tant que copiste de livres de choeur ; il y collabora avec le miniaturiste Andres Ramirez, dont l'influence sur son oeuvre est patente. Cependant, ses premiers ouvrages en tant que miniaturiste ont dû être exécutés pour les cathédrales de Jaen et de Baeza [...], pour lesquelles il enlumina et peut-être écrivit plusieurs livres de chœur entre 1545 et 1554. Vers cette époque, il put également réaliser quelques œuvres de nature profane [...]. C'est vers 1559 que Dorta peignit ses premières miniatures pour la cathédrale de Séville. Grace aux documents conservés, nous savons qu'il se consacra aussi bien à la confection de nouveaux livres qu'à en refaire certains déjà existants. Ses tâches furent très diverses, car il dut assumer tout le processus de fabrication des livres, depuis l'achat des matériaux jusqu'à l'écriture des textes et de la musique, l'enluminure et la reliure, raison pour laquelle on peut supposer qu'il était à la tête d'un atelier d'une certaine importance [..]. A partir de 1566, les documents cessent de mentionner Andres Ramirez, et il est possible que Dorta soit devenu le miniaturiste principal de la cathédrale. Cependant, il travailla également durant ces années pour d'autres lieux de culte tels que la cathédrale de Cordoue et la collégiale d'El Salvador de Séville, pour laquelle il réalisa ses dernières oeuvres, plus de vingt livres de choeur aujourd'hui disparus. Le document le plus tardif date de 1581. Deux ans plus tard, son fils reçut une somme qu'on lui devait, ce qui laisse penser que sa mort eut lieu entre ces deux dates. [...] - voir Javier Docampo, dans 'Les enluminures du Louvre, moyen âge et Renaissance', catalogue raisonné sous la direction scientifique de François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier, assistés de Laura Angelucci et Roberta Serra, Paris, 2011, p. 342.


SYNONYMES :
Diego Dorta
Diego de Orta
D'Orta Diego
Dorta Diego