Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 29/03/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PENONE Giuseppe


Ecole italienne
1947


BIOGRAPHIE :
Associée au mouvement de l'Arte Povera, l'œuvre de Penone se caractérise par l'emploi de matériaux comme le bois, le marbre, la résine végétale, le bronze ou la graphite. Dès 1966, il débute une série d'interventions sur les arbres intitulée « Alpi marittimes ». En 2000, son Arbre des voyelles est installé dans le parc de sculptures du jardin des Tuileries. En 1970, il commence une série d'œuvres impliquant le lien entre la peau et l'empreinte. Ainsi, Penone passe-t-il de la sculpture à des œuvres impliquant le dessin, des œuvres bidimensionnelles mais qui, se développant dans l'espace, permettent une autre approche. L'empreinte digitale apposée au centre de l'épreuve, celle du pouce de Penone est le point d'ancrage où commencent les lignes en circonférence. Comme une spirale, les lignes débutent au cœur de doigt et se développent autour. Telles des cernes de bois calculant l'âge des arbres, celles-ci tendent à interroger le temps et l'identité. D'autres lignes plus accentuées convergent en ce point et accentuent le mouvement de vortex. Cette épreuve s'inscrit dans la logique de tout son travail axé sur la relation à la nature et au monde végétal. « L'empreinte, c'est une chose que tout le monde dépose autour de soi, et que l'on passe une partie de sa vie à tenter d'effacer [...]. C'est une image animale, une image de la matière, mais c'est aussi une image complètement culturelle. » (Entretien avec Giuseppe Penone, « Respirer l'ombre », Ecole Nationale des Beaux-Arts, Ecrits d'artistes, 2004). MLB